Des acteurs d’exception

En 2011, alors animatrice sociale en EHPAD, je développe mes qualités d’artiste et propose régulièrement des ateliers musique et danse auprès d’un groupe de résidents. Le succès est au rendez-vous: les familles profitent de ces espaces pour partager un moment de plaisir et exprimer leurs sentiments de joie avec leurs proches, tandis que les soignants, au passage de leurs nombreux aller retour, s’accordent une danse.

 

En relatant ces expériences auprès de mon réseau amical, Laure Chatrefou et Hoang Nguyen Le, toutes deux réalisatrices à Super Chimère, ont l’idée de m’associer à leur projet de film documentaire L’Apologie de la danse. Sans hésitation, j’ accepte et propose ce projet à Mme Quillard et M. Bedetti, deux résidents passionnés de danse et fervents adhérents engagés dans mes ateliers. Tous deux honorés par cette proposition, débute alors mon accompagnement dans leurs préparations au tournage : prise de parole et questionnement autour du rapport qu’ils entretiennent avec la danse dans leur quotidien, choix d’un objet représentant symboliquement ce rapport, répétitions, mise en beauté… Bref, la totale!

 

Lorsque le grand jour arrive, ces personnes ne sont plus des résidents mais des danseurs – acteurs entrant en scène. Toute l’attention de l’équipe de tournage est orientée vers eux et entre eux les échanges sont professionnels et artistiques. Sous ces regards gratifiants la transformation est immédiate : il n’y a plus d’âge, ni de maladie ou de contraintes. Les acteurs rayonnent d’inspiration esquissant des gestes empreints de beauté et de liberté.

 

M. Bedetti et Mme Quillard font mouche et deviennent rapidement le fil rouge du documentaire. La valorisation est un cercle vertueux : articles de presse, diffusion du film sur le territoire nantais et bien évidemment au sein de l’EHPAD où, pour nos danseurs exceptionnels, c’est “tapis rouge” ! Autour d’eux et en eux les regards changent, nos danseurs se redressent, par l’Art et dans le respect de leur dignité retrouvée.

 

Teaser du documentaire Apologie de la danse de Laure Chatrefou et Hoang Nguyen Le